Vos rubans adhésifs ne fonctionnent pas ? Découvrez les 5 erreurs les plus courantes lors du choix d’un ruban adhésif

erreurs ruban adhésif

Il n’y a rien de plus frustrant qu’un ruban adhésif qui s’est décollé ou qui ne colle tout simplement pas correctement.

Parmi tous les types de rubans adhésifs, choisir le bon peut être une tâche difficile, surtout si vous n’êtes pas sûr des caractéristiques dont vous avez besoin.

Heureusement, si nous évitons les erreurs les plus courantes que les gens commettent lors du choix d’un ruban adhésif, nous aurons déjà une grande partie du succès assuré.

1. Ne pas prendre en compte le matériau de la surface à coller

L’une des erreurs les plus courantes dans le choix d’un ruban adhésif est de ne pas tenir compte des matériaux à coller. L’adhésif doit être en contact avec toute la surface de chacun des substrats, pour cela il y a 3 aspects fondamentaux:

  • La surface est-elle lisse ou rugueuse?
  • Est-ce un matériau à faible énergie de surface?
  • Est-il propre, sec et ne présente-t-il pas d’éléments lâches susceptibles de migrer?

S’agit-il d’une surface lisse ou d’une surface texturée ou rugueuse ?

En général, les surfaces rugueuses, telles que les mousses à cellules ouvertes ou les matériaux texturés, sont plus difficiles à coller.

Dans le cas de surfaces rugueuses, il est recommandé d’utiliser des rubans ayant une masse adhésive plus élevée et des supports flexibles.

Les rubans minces avec peu de masse adhésive ou des supports filmiques rigides présenteront plus de problèmes sur ce type de surfaces.

En conclusion, les surfaces rugueuses nécessitent un adhésif plus épais pour pouvoir imprégner la plus grande surface possible. La pression et la température aideront également à améliorer l’adhésion de l’adhésif.

 

Épaisseur du ruban adhésif double face

S’agit-il d’un matériau à haute ou à basse énergie de surface (LSE) ?

La faible énergie de surface (LSE) désigne la propriété d’une surface d’avoir une faible affinité pour les substances liquides ou solides. Cela signifie que les surfaces à faible énergie de surface ont tendance à repousser ou à avoir une interaction limitée avec les liquides ou les solides.

Les matériaux à faible énergie de surface (PP, PE, parfois laqués ou peints, EPDM, silicones…) sont plus difficiles à coller.

Et inversement, plus l’énergie de surface est élevée, plus il y a d’attraction pour les adhésifs (aluminium, acier, PC…).

En général, les adhésifs en caoutchouc et certains acryliques donnent les meilleurs résultats. Si le matériau est inférieur à 36 dynes/cm, il sera difficile à coller.

Nous disposons de rubans adhésifs spécifiques pour les matériaux à faible énergie et de rubans avec adhésif silicone. Nous pouvons également utiliser des promoteurs, des apprêts et des traitements de surface. Dans ces cas, il est préférable que vous nous contactiez.

 

tableau materiaux énergie supercielle trayma

Est-il propre, sec et exempt d’éléments détachés susceptibles de migrer ?

Les rubans adhésifs adhèrent à la surface, donc s’il y a de la poussière, des éléments détachés, de la saleté, etc. l’adhérence sera compromise.

Pour de meilleurs résultats, les surfaces doivent être nettoyées avec un nettoyant pour surfaces adhésives ou de l’alcool isopropylique.

2. Ne pas tenir compte de l’environnement et de la résistance requise.

Ne pas prêter attention à la résistance nécessaire en fonction de l’environnement est une autre des erreurs les plus fréquentes. Voici une liste des principaux paramètres à prendre en compte:

Influences de l’intempérie

  1. Solvants
  2. Humidité
  3. Eau
  4. Plastifiants
  5. Lumière du soleil / rayons UV

Influence de la température

  1. Résistance à la chaleur (à court et à long terme)
  2. Résistance au froid
  3. Résistance au cisaillement à température élevée
masquage haute temperature séhage au four tesa 50600

Il existe des rubans adhésifs conçus pour résister à des températures élevées, par exemple pour le masquage avec le revêtement en poudre et le séchage au four. Ou pour le collage de métaux avant le durcissement au four du processus de peinture. Sur la photo: retrait d’un ruban adhésif en polyester et silicone après durcissement à haute température.

Notre moteur de recherche vous permet de trouver des rubans en fonction de l’environnement, en consultant les fiches techniques et, bien sûr, avec l’aide de notre service clientèle.

3. Ne pas prendre en compte l’effort que le ruban adhésif doit supporter.

  • Résistance au cisaillement (statique/dynamique)
  • Résistance aux forces en « porte-à-faux »
  • Résistance à la traction / résistance au pelage
  • Résistance aux chocs

 

Résistance au cisaillement (statique/dynamique)

Le cisaillement statique est un facteur important lorsqu’il s’agit de fixer des objets lourds sans autre support, par exemple en accrochant un objet au mur. Dans ce cas, les forces agissent parallèlement à la surface de fixation. Il détermine la force de préhension dans l’application.

La résistance au cisaillement dynamique combine des pics de force dynamique forts et courts. Par exemple, dans les applications de rubans adhésifs pour le raccordement de bobines.

Forces en porte-à-faux

 

Diagramme de la force de suspension d'un ruban adhésif.

La force de porte-à-faux est un facteur important lorsque des objets lourds sont suspendus et se détachent du mur. Dans ces situations, outre les forces verticales, des forces horizontales sont générées et doivent être prises en compte.

Une combinaison équilibrée de l’adhérence à la surface et de la résistance du support est nécessaire (les mousses double face compensent les forces).

Résistance à la traction

La résistance à la traction désigne la capacité d’un ruban adhésif à résister à la force qui tente de l’étirer ou de le séparer dans le sens longitudinal. Il s’agit d’une mesure importante pour évaluer la résistance physique et mécanique du ruban adhésif.

Elle est importante dans les processus automatiques (en particulier dans les processus discontinus « arrêt/démarrage »).

Pour ces applications, un film épais (PP, PVC) sera plus performant qu’un non-tissé fin ou un ruban sans support (transfert).

 

Résistance à l’impact

La résistance aux chocs désigne la capacité d’un ruban adhésif à supporter et à résister à des forces ou à des chocs soudains.

La résistance à l’impact d’un ruban adhésif varie en fonction de la température. À basse température, l’adhésif peut être extrêmement sensible aux chocs, alors qu’à température normale, la résistance aux chocs est beaucoup plus élevée.

Les propriétés amortissantes, telles que les mousses acryliques double face, contribuent à réduire l’énergie d’impact et à protéger l’intégrité de la liaison adhésive. 

4. Ne pas tenir compte de la durée de la demande

Résistance au vieillissement

Les rubans adhésifs sont utilisés dans une grande variété d’applications, y compris les assemblages permanents. Dans ces situations, il est essentiel de prendre en compte la résistance au vieillissement du ruban adhésif pour garantir une adhésion durable et fiable dans le temps.

Le vieillissement d’un ruban adhésif fait référence à sa capacité à conserver ses propriétés pendant de nombreuses années d’utilisation. Toutefois, ce vieillissement peut être influencé négativement par l’exposition à des facteurs tels que l’oxygène/l’ozone, la lumière, la température, entre autres.

En ce qui concerne la résistance au vieillissement, les adhésifs acryliques constituent généralement un bon choix. Ces adhésifs ont une plus grande capacité à conserver leurs propriétés au fil du temps, ce qui les rend adaptés aux applications à long terme.

 

Rubans amovibles et repositionnables

Parfois, c’est le contraire qui est souhaité. Il faut que le ruban adhésif soit temporaire ou qu’il puisse être changé ou remplacé sans laisser de résidus de colle.

Par exemple, pour la fixation temporaire d’objets ou d’assemblages qui doivent être démontés ultérieurement.

Les rubans adhésifs amovibles sont conçus avec des adhésifs qui offrent une adhérence suffisante pour rester en place pendant la durée requise, mais qui permettent également de les retirer facilement lorsque c’est nécessaire, sans endommager la surface ni laisser de résidu collant.

5. Ne pas appliquer correctement le ruban adhésif

Ne pas appliquer assez de pression

Les rubans adhésifs sont sensibles à la pression, c’est-à-dire que pour obtenir la capacité d’adhésion la plus élevée, une pression constante doit être appliquée pour maximiser le contact entre l’adhésif et la surface.

Si la pression exercée sur toute la surface est insuffisante ou inégale, le ruban risque de se décoller.

 

Contamination par des substances antiadhésives

L’utilisation d’outils contenant des substances antiadhésives peut se transférer de l’objet ou de l’outil à l’adhésif du ruban, créant une couche qui empêche une bonne adhésion. Le ruban peut alors ne pas adhérer correctement à la surface souhaitée et se décoller prématurément.

Il est recommandé d’utiliser des outils et des surfaces propres et exempts de substances antiadhésives pour garantir une performance optimale du ruban adhésif.

Comment nous pouvons vous aider à trouver le ruban adéquat

Trayma est un transformateur de rubans adhésifs. Sur le marché, en tant que transformateur, nous transformons les matières premières de fabricants tels que 3M, Orafol, Saint-Gobain, tesa en rouleaux ou en pièces découpées adaptées aux besoins de nos clients.

  • Nous proposons notre expertise dans les applications, les secteurs et les matériaux pour trouver la meilleure référence.
  • Nous pouvons découper, poinçonner, et transformer pratiquement n’importe quel ruban adhésif dans le format qui convient le mieux aux processus de notre client.

Contactez-nous. Nous serons ravis de vous aider.

Contact